S'identifier

mon blog
ma vie

NOUVELLE VAGUE

NOUVELLE VAGUE


Nouvelle Vague, New Wave, Bossa Nova...En trois langues différentes, une même expression symbolise des mouvements artistiques qui ont bouleversé l’ordre des choses entre 1960 et 1980.


Dans les années 60, la bossa nova a séduit le monde par sa sensualité et son refus de se compromettre.
Peu de temps après, en France, une bande de cinéastes turbulents a commencé à faire SES films, au déni des codes d’un cinéma vieillissant, et a créé une oeuvre internationalement reconnue.


A la fin des années 70, en Angleterre, les punks ont décidé de cracher à la face de l’establishment et de la société (dite) moderne.
Ce mouvement, initié par les Sex Pistols, les Clash ou les Damned, a entraîné dans son sillage une véritable révolution musicale, ponctuée par l’émergence d’un nombre impressionnant de groupes dont les noms résonnent encore dans l’histoire de la musique.
Ce courant fut appelé «new-wave».


A travers leur projet NOUVELLE VAGUE, Marc Collin et Olivier Libaux, tous deux corréalisateurs de cet album, célèbrent la culture new-wave en proposant une lecture inédite de chansons écrites par des groupes reconnus (tels que Joy Division, The Clash ou The Cure) ou malheureusement un peu oubliés (comme XTC, Tuxedomoon, Modern English ou The Specials).
Pourquoi ces nouvelles versions alors que les originaux restent présents dans beaucoup de mémoires?
Collin et Libaux ont choisi d’emmener la new-wave sous d’autres hémisphères et de lui offrir un voyage dans le temps. Ils ont habillé chaque chanson d’un nouvel arrangement bossa nova, pop ou autre.


Ils ont convoqués 8 jeunes chanteuses, dont la surdouée Camille. La plupart d’entre elles, nées en même temps que le punk, ne connaissaient pas ces titres avant de les interpréter.
Le résultat est d’une intemporalité et d’une universalité flagrantes.
Toutes ces chansons, créées dans l’Angleterre en crise des années 80, auraient pu être écrites hier dans n’importe quel endroit du globe et s’imposent comme de véritables classiques.
A l’heure où tant de disques vains sont produits et consommés dans le monde, l’album de Nouvelle Vague sonne comme le rappel d’un message essentiel: Vive la (vraie) musique.


kevin le 12.11.05 à 22:36 dans Musique - Version imprimable
- Commenter -